Quelle est la différence entre les ingrédients cosmétiques synthétiques, chimiques, naturels, biologiques et de la peau?


Quelle est la différence entre les ingrédients cosmétiques synthétiques, chimiques, naturels, biologiques et de la peau?

Tous les produits cosmétiques commercialisés sur le marché intègrent un certain nombre de compositions destinées au bien-être de la peau. Elles vont des synthétiques aux chimiques en passant par les matières naturelles et biologiques. Savoir différencier chacune de ces notions vous évitera certainement de faire des amalgames, et même de sombrer dans la paranoïa. La différence s’observe à travers les définitions et les implications de chaque notion.

Les cosmétiques synthétiques

Une matière synthétique est celle qui ne se trouve pas à l’état naturel. Elle est obtenue artificiellement par l’assemblage de certaines molécules déjà existantes. Les cosmétiques synthétiques sont les soins de beauté dont les additifs et les composants chimiques qu’ils contiennent font plus de 50 % du volume total du produit.

Il s’agit d’ingrédients obtenus après transformation de matières naturelles d’origine animale, organique ou végétale. Ils peuvent aussi être obtenus suite à une recherche expérimentale. Ces ingrédients sont mis au point afin d’apporter les mêmes bienfaits que les matières naturelles dont ils sont issus.

Les cosmétiques synthétiques ont l’avantage d’être plus puissants que les produits naturels. Leurs résultats sur la peau sont impressionnants et visibles dans un délai réduit. Cependant, leur utilisation abusive peut entraîner des problèmes cutanés comme l’irritation de l’épiderme, les brûlures ou les allergies.

Ils ont les mêmes effets secondaires que ceux occasionnés par les produits naturels pour une simple raison : tous les produits cosmétiques naturels ou synthétiques peuvent provoquer une réaction indésirable s’ils ne sont pas utilisés correctement. C’est le cas aussi lorsqu'ils renferment des composants non adaptés au type de peau.

Les cosmétiques chimiques

Ce terme est souvent utilisé pour désigner à tort un produit synthétique qui a subi des modifications. Cependant, le mélange de certains produits naturels peut aussi entraîner aussi des réactions chimiques. Les ingrédients chimiques dont il est question dans la cosmétique ne sont rien d’autre que les molécules de synthèse. Ils entrent dans la composition du produit, car ils permettent de différencier les textures, les couleurs, les parfums ou la détergence. Ils servent aussi d’agents conservateurs du produit. En effet, les cosmétologues n’ont pas encore découvert de conservateurs naturels aussi efficaces que ceux issus de la synthèse. Leur utilisation s’inscrit aussi dans le cadre d’une démarche écologique et économique, car leur culture peut coûter cher et donner lieu à des gaspillages.

Les cosmétiques naturels

Les cosmétiques naturels sont produits à partir d’ingrédients naturels avec leurs principes actifs. C’est le cas des cosmétiques à base d’huile d’olive ou de beurre de karité. Bien que ces produits soient entièrement naturels, leur conservation demande d’utiliser des additifs synthétiques ou chimiques. Il faut faire remarquer qu’aucun cosmétique naturel vendu sur le marché n’est entièrement naturel. Les seuls qui le sont, sont ceux faits maison ou préparés selon un procédé traditionnel.

Ces produits sont moins dangereux pour la peau comparativement aux cosmétiques chimiques ou synthétiques. Les soins naturels renferment des substances dont les effets sont amoindris, ce qui limite les risques de complications cutanées. Cela ne signifie pas qu’ils sont sans effets secondaires. En effet, une utilisation non conforme aux prescriptions peut entraîner des problèmes de peau comme des dermatoses, des allergies ou des irritations de la peau. Par ailleurs, certaines plantes utilisées à forte dose peuvent être dangereuses pour la peau et la santé.

Les cosmétiques biologiques

Les cosmétiques biologiques sont obtenus avec des ingrédients naturels et fabriqués biologiquement. Ils ne sont pas testés sur les animaux et ils n’ont pas un grand impact sur l’environnement. La transformation est minime et suit un procédé mécanique qui ne demande ni solvants, ni additifs synthétiques. Il y a peu de déchets suite à ce processus de transformation et ces déchets sont soit recyclables, soit bio dégradables. Ils n'ont donc aucun impact sur l’environnement.

Les soins biologiques sont faits à base d’huiles végétales, d'huiles essentielles et de cires naturelles. Ils excluent de leur composition toute matière synthétique agressive pour la peau et le corps, ou dangereuse pour l’environnement. C’est le cas de la silicone, du parabène et des autres produits de synthèse. Ceux-ci peuvent occasionner des problèmes cutanés.

À l’origine, les cosmétiques biologiques étaient destinés à des utilisateurs ayant la peau fragile ou sujette à des allergies. Par la suite leur usage s’est étendu aux défenseurs de l’environnement.

Par ailleurs, il convient de relever que les cosmétiques biologiques sont obtenus à partir des produits naturels. Quant aux cosmétiques naturels, ils ne sont pas toujours biologiques. Sont considérés comme biologiques, les produits fabriqués par une industrie ayant le label biologique. Sont aussi inclus dans cette catégorie les cosmétiques faits maison sur la base d'une recette ou à base de produits issus de la culture biologique : une huile végétale bio par exemple.

Les cosmétiques biologiques sont facilement reconnaissables grâce au packaging recyclé, up-cyclé ou au contenant qui est réutilisable sur la base du principe du « zéro déchet ». Pour être véritablement biologique, un produit doit obéir un protocole bien précis afin d’obtenir la certification « biologique ». Sans cette certification, le produit ne peut pas être biologique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *